Trucks & Tanks Magazine

Trucks & Tanks Magazine - Le magazine historique et technique des engins et véhicules militaires du XXe siècle

Trucks & Tanks hors-série n°30 : Projets & prototypes de l'Armée Allemande

Trucks'n Tanks n°35

Précédent | Suivant

Trucks & Tanks n°35 : Les briseurs de bétonzoom

[ zoom ]

[ Ajouter au panier ]

Au sommaire du n°35

Disponible

8 € frais de port compris

+ DOSSIER : Les briseurs de béton

Les engins de siège de l'armée allemande

48 projectiles tirés par le schwerer Gustav, deux exemplaires du Dicker Max, sept mortiers chenillés Mörser Gerät 040 und Gerät 041 Karl-Gerät, seulement une dizaine de « Bufla »… Le moins que l’on puisse dire est que les matériels développés pour vaincre les fortifications de la ligne « Maginot » n’ont pas connu une carrière ou une production des plus importantes. Pour autant, ils consacrent tout le savoirfaire technologique d’un III. Reich qui ne voulait pas revivre les affres d’une guerre de tranchées.

+ M3A1 Scout Car

Un terne hybride

Mélange de Jeep et de Half-Track, le M3A1 Scout Car est, dans un premier temps, considéré comme un engin de reconnaissance en « force ». Pourtant, rien ne le prédispose à assumer de telles missions, du fait de sa taille, son poids et de sa sous-motorisation. Relégué à des tâches secondaires, il n’en constitue pas moins un engin robuste, qui connaîtra un succès certain auprès de l’Armée rouge et des autres pays alliés des États Unis.

+ « Qu’est-ce qu’elle a ma gueule ? »

Le bestiaire blindé - Camouflage

Peindre des gueules d’animaux sur des véhicules militaires n’est pas une pratique courante, car elle va à l’encontre de la discrétion nécessaire pour espérer survivre sur le champ de bataille. Néanmoins, de tels ornements peuvent parfois apporter un « plus » psychologique en jouant sur le moral des équipages ou en influençant l’adversaire.

+ Les chars volants

Mil Mi-24 « Hind », le « char du diable »

Surnommé le « char du diable » par les moudjahidines lors de la guerre d’Afghanistan (1979-1989), letayushchiy tank (char volant) par ses pilotes ou encore « Hind » (Biche) par les stratèges occidentaux de l’OTAN (Organisation du traité de l’Atlantique Nord), le Mil Mi-24 est bien plus qu’un hélicoptère de combat lourd, car il conjugue une puissance de feu hors normes à une capacité de transport de troupes. De ce fait, il est capable de débarquer des soldats puis de les appuyer grâce à son armement. Plus souvent utilisée comme appareil d’attaque au sol, cette redoutable voilure tournante hante les champs de bataille depuis plus de trente ans.

+ Les véhicules légers de la Wehrmacht

Un incroyable catalogue ! (2e partie)

Fin de notre plongée dans l’incroyable diversité des automobiles militaires légères allemandes de la Seconde Guerre mondiale, avec les marques les plus prestigieuses et les machines les plus célèbres ! À la demande générale, cette étude connaîtra prochainement une suite, consacrée aux « Einheitswagen », l’autre grande composante du parc mécanisé de la Wehrmacht.

+ Comparatif

T26E3 vs Tiger I

Dans la nuit du 25 au 26 février 1945, l’équipage d’un char lourd T26E3, baptisé Fireball et appartenant à la 3rd Armored Division, est appelé en renfort pour réduire une barricade installée par les Landser dans la ville d’Elsdorf, située en Allemagne. Alors considéré comme la plus puissante machine de guerre de l’arsenal américain, le Heavy Tank s’approche de son objectif. Ce faisant, il est obligé de passer devant un incendie, dont les flammes découpent en contre-jour sa silhouette. Une erreur que ne laisse pas passer le pointeur d’un Panzer VI Ausf. E Tiger I, embusqué à moins de 100 mètres derrière une habitation. Le canon de 8,8cm tonne une première fois, et le projectile germanique heurte de plein fouet le mantelet du T26E3.[...] Retour technique sur un des rares engagements entre un Heavy Tank T26E3 et un Panzer VI Ausf. E Tiger I.

+ NM116

Le « Chaffee » qui venait du froid

Après-guerre, dans le cadre du Military Assistance Program, la Norvège reçoit 72 M24 destinés à être la colonne vertébrale de sa force blindée. Dans les années 1950 et 1960, ces M24 rendent de nombreux services et sont une nouvelle fois unanimement appréciés par leurs utilisateurs. Mais au début de la décennie suivante, l’état-major norvégien décide de se doter d’un nouveau char, le M24 commençant à accuser les ans et à montrer ses limites, surtout en matière d’armement. Une solution économique est alors trouvée, divisant par trois le prix d’achat d’un nouvel engin : le « rétrofitage », ou la modernisation du parc des M24 norvégiens.

+ Actu : Legged Squad Support System

Le chien de guerre du futur

Les robots de combat susceptibles de remplacer les soldats demeurent, en l’état de la technologie disponible, un « fantasme » de militaires. Toutefois, les progrès réalisés dans le domaine de la cybernétique permettent d’envisager la mise en service de machines autonomes capables de suivre des fantassins afin de les soulager de leur barda.

Renseignements : Caraktère - 3120, route d'Avignon - 13090 Aix-en-Provence - Tél : 04 42 21 06 76
www.caraktere.com

Votre panier :

Nouveauté livres :

Trouver un kiosque près de chez vous

NOUVEAU : voici l'outil indispensable pour trouver votre magazine préféré près de chez vous :
www.trouverlapresse.com