Trucks & Tanks Magazine

Trucks & Tanks Magazine - Le magazine historique et technique des engins et véhicules militaires du XXe siècle

Trucks & Tanks hors-série n°26 : les bricolages de la Wehrmacht

En kiosque

Trucks & Tanks n°63 : L’Armée russe du XXIe siècle versus US Armyzoom

[ zoom ]

[ Ajouter au panier ]

Au sommaire du n°63

Disponible

8 € frais de port compris

+ Dossier : Armée russe versus US Army

La grande Révolution

Si certains commentateurs n’hésitent pas à parler de retour de la Guerre froide entre les États-Unis et la Russie de Vladimir Poutine, il est certain qu’une nouvelle course à l’armement est à l’œuvre au sein de leurs états-majors. En 2015, les Vooroujionnye Sily Rossiïskoï Federatsii (Forces armées de la Fédération de Russie) en ont lancé le coup d’envoi en dévoilant toute une gamme de matériels terrestres de dernière génération destinés à remplacer des engins dont la conception date de la fin du XXe siècle.

+ ARL 44

Le « char de transition »

Fin 1944, le gouvernement provisoire français demande le développement d’un blindé capable de s’opposer aux plus puissants Panzer, comme le Panther ou le Tiger. Mais la mise au point de plates-formes modernes, dont le cahier des charges est encore à établir, est jugée trop longue, et, dans l’attente, la décision est prise d’assembler rapidement (un délai de 10 mois est prévu !) un « char de transition » équivalant au Medium Tank M4 Sherman.

+ Mortar 36-inch Little David

Le Bunker Buster

Dans la littérature militaire, le 80cm Kanone (Eisenbahn) schwerer Gustav est généralement considéré comme la plus grosse pièce d’artillerie jamais développée par une armée. Effectivement, le canon sur rails allemand est sans aucun doute l’arme la plus imposante utilisée au combat. Toutefois, dans la course au calibre, il est concurrencé, et battu, par un mortier d’origine américaine. Surnommé « Little David », (petit David !), le Mortar 36-inch affiche, en effet, le diamètre record de 914 mm !

+ Le Tiger II analysé par les soviétiques

La fin d’un mythe ?

Avec son blindage frontal épais de 180 mm au maximum, son poids avoisinant les 70 tonnes, son puissant canon de 8,8cm à haute vitesse initiale ou encore son moteur de 700 chevaux, le Panzer VI Ausf. B Tiger II est l’une des machines de guerre les plus redoutées en 1944. D’ailleurs, il n’existe pas d’engagement ayant vu un de ces mastodontes percés, de face, par un projectile ennemi. Néanmoins, les forces soviétiques tendent à ne pas partager cet avis d’aura « d’invincibilité ». Ils vont d’ailleurs se livrer à une campagne d’essais pour en déterminer tout le potentiel et surtout les limites. Mais n’y aurait-il pas une part de propagande, voire de mauvaise foi, dans les conclusions, parfois surprenantes, auxquelles les rapports finissent par aboutir ?

+ Schwere Wagen (Sturmwagen) vk. 65.01 (h)

La course au gigantisme

Lors d’une réunion datant du 19 janvier 1939, le Wa Prüf 6 met au point les grandes lignes d’un projet de char lourd capable d’assumer des missions d’appui rapproché. En effet, si, à cette date, ce rôle est dévolu au Panzer IV Kurz, le blindage de ce dernier est jugé insuffisant pour s’approcher au plus près des bunkers à détruire. Dans ces conditions, un engin mieux protégé est réclamé. Mais le développement d’un schwere Panzer est-il possible à la fin des années 1930 ?

+ Medium Tank M3 Lee

Le « bouche-trou » de l’Oncle Sam

Moins emblématique que le M4 Sherman, dont il est le prédécesseur, le Medium Tank (char moyen) américain M3 est conçu dans l’urgence, sous la pression de la défaite alliée en France au printemps 1940. D’une architecture archaïque, avec son armement principal installé en superstructure et le secondaire en tourelle, il permet cependant aux Armées britannique et américaine de disposer rapidement d’un char à canon de 75 mm et fait masse dans les combats de 1942-43 en Afrique du Nord. Retiré progressivement des effectifs sur ce théâtre d’opérations et relégué comme « limited standard » en avril 1943, il ne participe pas à la libération de l’Europe, mais trouve, en revanche, une seconde jeunesse en Asie, où il fera merveille dans un rôle d’appui feu contre les retranchements japonais. Au-delà du volet opérationnel, l’histoire du char moyen M3 est aussi celle d’un véritable tour de force industriel, qui a vu les institutions américaines bâtir l’un des plus grands centres de production de blindés de la Seconde Guerre mondiale en l’espace de quelques mois.

+ Les camions militaires Alfa Romeo

Il cuore militari anche*

Pour le grand public et pour les Tifosi, Alfa Romeo est synonyme de voitures racées, élégantes et sportives, ainsi que d’innombrables triomphes en compétition. Mais Alfa Romeo a aussi été longtemps un constructeur de véhicules utilitaires et de camions, auquel le Regio Esercito (Armée royale italienne) a évidemment recours lors de la Seconde Guerre mondiale. Ce passé méconnu, dont Alfa n’a jamais fait réellement publicité et qui détonne dans l’image de la marque, dévoile des réalisations de qualité.

* Petit jeu de mots sur le fameux slogan d’Alfa Romeo « il cuore sportivo » (le cœur sportif).

+ Actualité du monde militaire

- Les nouveaux charsthaïlandais - Achat « massif » de MBT

En dépit de son image de pays touristique, le Royaume de Thaïlande est en proie à des tensions – notamment dans le Sud, avec les populations musulmanes séparatistes, ou encore avec le Cambodge – qui poussent Bangkok à moderniser ses forces mécanisées en acquérant des Main Battle Tanks (MBT ou chars de combat principaux) modernes.

- Tracto-niveleur Aérolargable

Le salon du Bourget a permis d’observer une réalisation remarquable de l’industrie française d’armement terrestre : le tracto-niveleur aérolargable (TNA).

- Musée des blindés de Saumur - Une incroyable collection !

Situé dans la ville de Saumur, dans le département du Maine-et-Loire, le Musée des blindés Général-Estienne présente une des plus impressionnantes collections de véhicules militaires en tous genres du monde. Ainsi, des véhicules militaires, de la Première Guerre mondiale à la période la plus récente, sont visibles pour tous les passionnés d’histoire militaire.

- Girls und Panzer - Acier, uniforme et lolitas

Japon, terre de contrastes. Pourquoi s’étonner qu’au pays où existe un manga dans lequel le Yamato est devenu un vaisseau spatial, on trouve aujourd’hui des films d’animation sur des écolières s’entraînant au combat de char ou aux armes à feu ? En effet, parmi les centaines de mangas, jeux et anime sortant chaque année des studios nippons, il y en a de plus en plus mêlant jeunes filles en fleur et armes de guerre. Pourquoi cette mode ? Quelles en sont les raisons ?

Renseignements : Caraktère - 3120, route d'Avignon - 13090 Aix-en-Provence - Tél : 04 42 21 06 76
www.caraktere.com

Votre panier :

Trouver un kiosque près de chez vous

NOUVEAU : voici l'outil indispensable pour trouver votre magazine préféré près de chez vous :
www.trouverlapresse.com